[Blandine Le Callet] La ballade de Lila K.

● Titre : La Ballade de lila K.
Auteur : Blandine de Callet
Date de Réédition : Mars 2012
Editeur : Le Livre de Poche
Nombre de Pages : 400 pages
Prix : 7,60 €

Résumé :

La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.
Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue.
Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité.
Au cours d’une enquête qui la mènera en marge de la légalité, Lila découvrira peu à peu son passé, et apprendra enfin ce qu’est devenue sa mère. Sa trajectoire croisera celle de nombreux personnages, parmi lesquels un maître érudit et provocateur, un éducateur aussi conventionnel que dévoué, une violoncelliste neurasthénique en mal d’enfant, une concierge vipérine, un jeune homme défiguré, un mystérieux bibliophile, un chat multicolore… Roman d’initiation où le suspense se mêle à une troublante histoire d’amour, La ballade de Lila K est aussi un livre qui s’interroge sur les évolutions et possibles dérives de notre société.

Mon avis :

Je vais être franche j’ai dévoré ce livre, je l’ai aimé pour de multiples raisons. Lila, l’héroïne m’a tout d’abord séduite, aspiré dans son univers et je suis littéralement tombé sous le charme de ce brin de demoiselle qu’on voit évolué. Non elle n’est pas parfaite loin de là, elle a de faiblesses, des peurs qu’il va falloir qu’elle apprenne à surmonter si elle veut arriver à la fin de sa quête de vérité.

Et il y a le style de l’auteur, direct plein de suspens, elle nous prend et ne nous lâche pas. Elle a su dès le départ nous faire accroché à son univers alors même qu’elle ne le présente pas. Ce futur, on le découvre avec Lila et c’est là qu’est toute la beauté de ce roman qui suis la jeune femme de sa tendre enfance à sa vie plus adulte. On voit se dessiner au fur et à mesure des lignes un univers complet et très bien réfléchis, un véritable puzzle dont les pièces s’emboîte au fur et à mesure des rencontres de Lila

Tout le long le livre sera fidèle à son monde plutôt qu’à son personnage, je m’explique. Le livre suis un court logique sans se préoccuper d’offrir parfois une jolie fin ou non à un personnage auquel on se serait attaché.

Loin de livres que je lis d’habitude Lila K se passe dans le futur, une évolution assez… peu banale de la société. Mais ce livre m’a fait réfléchir et surtout ils nous aident à accepter nos défauts car ils deviennent si rare dans ce livre, car la société les rejette totalement. Je trouve que c’est un beau livre qui se lit un peu trop vite.

Livre critiqué pour le challenge Alpha Challenge pour la lettre B

 

Publicités
Cet article a été publié dans Challenges, Critique inclassable. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s