Page spéciale Kristin Cashore

♥ Kristin Cashore ♥

Depuis Pierre Bottero je n’avait pas retrouvé dans le milieu du fantasy/fantastique d’auteur qui me fasse autant vibrer mais surtout guetter les sorties de chacun de ses livres. Mais heureusement pour moi j’ai retrouvé un méga coup de coeur en l’auteur Kristin Cashore.

Pour l’instant Kristin Cashore c’est une trilogie : Graceling. Je ne vais pas faire une page détaillé à chacun des volumes uniquement pour faire du poste donc je vais tout faire sur cette méga page méga coup de coeur!

 

 

La Trilogie, c’est trois histoires indépendantes mais liées, trois femmes indépendantes mais qui finalement se ressemble. On est pas obligé d’avoir lu Graceling pour comprendre mais sincèrement en ne respectant par l’ordre vous vous gâcheriez du plaisir

Graceling :

Résumé :

Dans les Sept Royaumes, on les appelle les Graceling – des êtres rares, dotés de pouvoirs incroyables. Katsa, elle, peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l’oblige à assassiner pour son compte. La rencontre de la tueuse avec le prince Po, un autre Graceling, va changer le cours de son existence…

Mon avis :

J’ai adoré, vous devez vous en douter. Il y a tout ce que j’aime dans ce livre, un monde à part loin du notre de nos ennuie, de notre réelle, une super héroïne un peu associable sur les bord. Sauvez le monde avec l’aide d’un homme (ou plus) sur fond d’un peu d’amour et de mystère sur chacun des héros. Oui c’est prévisible, oui on connaît la fin avant même le début, oui elle est trop forte. Mais oui c’est purement géniale.

J’aime être surprise et là ce n’est pas la fin qui surprend mais le chemin qu’on prend pour y arriver ! Tortueux, pleins de détours, tout cela raconté avec je dois l’avouer un certains talent ! Voilà il ne m’en faut pas plus pour être totalement séduite. L’univers est vraiment bien ficelé, inédit par rapport à beaucoup de livre qu’on a pu lire et relire. Les personnages sont fidèles à eux même, ils se découvrent pendant cette aventure, ils nous portent sans jamais nous lasser et ca j’ai beaucoup aimé car dans ce livre il n’y a aucun temps mort il m’a tenu en haleine du début jusqu’à la fin. Un suspens que je n’avait pas ressentit depuis Ellana de Pierre Botterro (qui restera mon préféré mais tout de même !)

Rouge

Résumé :

Rouge n’est pas belle. Elle est sublime et elle peut contrôler les esprits, des qualités qui attisent la passion comme la haine. Aussi a-t-elle choisi de vivre à l’écart du monde. Mais des seigneurs rebelles ont rassemblé des armés et s’apprêtent à marcher contre le royaume des Dells. Rouge peut le sauver… à condition d’affronter les ombres du passé et des ennemis déterminés à l’anéantir. La beauté est une arme, et Rouge va s’en servir.
Mon avis :

J’ai eu plus de mal avec celui ci et pourtant je crois qu’il m’a plus marqué, on ne comprend pas tout de suite le rapport avec Graceling en fait on le comprend à la fin du livre pour tout dire, voir dans le volume trois !

Mais pourtant Rouge est attachante, elle ne sait pas comment s’intégrer, comment supporter sa condition pourtant extraordinaire. Rouge c’est la fille d’un monstre et cela il faut qu’elle l’assume. Toujours aussi bien écrit, je tire mon chapeau à l’auteur qui créé dans ce volume un monde totalement différent du premier, elle réinvente totalement les codes d’une société, de la vie elle même. Ne laissant jamais un détail au hasard sans jamais laisser le lecteur s’ennuyer. Beaucoup moins prévisible que Graceling, Rouge nous fait douter jusqu’au bout de sa fin car la demoiselle est imprévisible et même si on se doute de beaucoup de chose on ne sait jamais ce qui finalement va arriver car Rouge ne se soucis pas de sa vie bien au contraire…

 

Bitterblue

 

Résumé :

Bitterblue avait dix ans quand son père, le roi Leck, a été assassiné, et qu’elle est devenue reine de Monsea. Huit ans plus tard, elle tente toujours de diriger le royaume. Mais le passé et l’influence de Leck, un tyran pervers qui possédait le pouvoir de contrôler les esprits, empoisonne les rues de la cité. Jusqu’au jour où Bitterblue rencontre deux voleurs : l’un détient la clé sur la vérité du règne de Leck ; l’autre, doté d’un pouvoir exceptionnel, détient celle de son coeur
Mon avis :
La révélation de la trilogie, le meilleur livre, le dénouent, enfin on comprend tout on cerne l’ensemble du monde. Ce livre est mon préféré très crue par moment mais si vrai. On est à la place de Bitterblue connue dans Graceling, et avec elle on découvre son pays en ruine, on découvre avec elle ce qui se trame. Je dois avouer que dans celui ci je me suis laissé surprendre par chacune des révélations. On ne se doute jamais de rien, quand on crois avoir deviner on se trompe souvent de beaucoup !
Bitterblue est la seule héroïne à ne pas avoir de pouvoir et je crois que ça la rend plus attachante car elle comme nous, elle ne comprend pas le pays dans lequel elle vit, elle a cet innocence que nous lecteur nous avons en découvrant son monde ce qui le rend encore plus attractif. Ses curiosités sont les nôtres, ainsi que ses peurs et ses découvertes. Un vrai coup de coeur !
Je vous conseil vraiment cette trilogie !
Publicités
Cet article a été publié dans Critique livre fantasy/fantastique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Page spéciale Kristin Cashore

  1. J’avais adoré Graceling et Rouge, il ne me manque plus que Bitterblue. Et d’après ce que tu en dis, je devrais me régaler 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s