No et Moi, Delphine Vigan

  • Titre: NO ET MOI
  • Auteur : Delphine Vigan
  • Edition : Livre de poche
  • Prix : 6€
  • 256 pages


Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semblé qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur. Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Mais nul n’est à l’abri…

Je ne m’attendais pas à ça quand j’ai acheté No et moi, je n’en avais jamais entendu parler (comme à chaque fois que j’achète un livre bien souvent). Et j’ai été agréablement surprise avec le style de l’auteur très direct, sans fioriture un style qui m’a rappelé un peu Mark Handdon (Le bizarre incident du chien pendant la nuit). On se met dans la peau d’une adolescente pas comme les autres (Lou) voir un peu bizarre par moment (il faut l’avouer) car cette jeune fille est surdouée. Cette jeune fille rencontre une sans abris et une amitié se créé et Lou va finalement vouloir sauver No (la sans abris), l’une comme l’autre ne vont plus pouvoir se quitter mais l’amitié peut elle survivre à un passé difficile… C’est à cette question que Delphine Vigan, l’auteur, va nous apporter sa réponse.

On suit donc Lou, la surdoué, c’est elle qui « écrit » le roman, c’est sa vision des choses, sa vie et la façon dont elle la comprend.

J’ai trouvé le personnage de Lou très intéressant, mais parfois un peu too mutch, j’ai compris que l’auteur voulait montrer qu’elle était différente mais par moment ca trainait en longueur et je trouve ca dommage dans un si petit livre. L’histoire va très vite, de la rencontre à la fin, il n’y a que très peu de temps mort.

J’ai beaucoup aimé le début du livre, qui était différent, moralisateur sans trop l’être. Mais arrivé au milieu j’ai de moins en moins aimé. Certes Delphine Vigan est resté très fidèle à ses personnages, mais je n’adhère pas avec les non-dits, les mystères de No, la personne avec qui je l’ai lu n’a pas compris car oui on devine plus où moins ce qui arrive à la jeune fille. Mais je n’ai pas vraiment aimé. Je n’attendais pas un compte de fée, mais j’ai trouvé que la descente aux enfers était trop rapide. La partie avec Lucas est carrément de trop et complètement à côté de ce que j’attendais je crois. Alors plus le livre a avancé moins je l’ai aimé.

Il avait pourtant bien commencé, j’aimais la façon dont l’auteur a introduit ses personnages, les différents secrets des uns comme des autres, la façon dont sa avance, mais après ca stagne (à mon gout attention) et la fin arrive très vite. Alors l’auteur qui nous fait avaler une méga coïncidence de début nous en sert sur la fin et pfffff pas à mon gout.

Un joli livre franchement, parfois un peu… gentil. Mais pas pour moi le coup de cœur de l’année. Qui ne m’a absolument pas fait réfléchir sur les soucis de la société comme à mon avis il aurait du. Je veux dire c’est beau ce que Lou a fait, courageux et sans doute un peu fou… Mais le réalisme n’est pas là, ce qui contraste avec les histoires très durs mais je pense très réaliste de No. Moi j’ai plus été touché (c’est fou) par l’histoire des parents de Lou, leur secret, la façon dont son père essai de s’en sortir, leur incapacité à comprendre leur fille si différente. Là j’ai trouvé l’histoire plus belle, plus touchante et c’est sans doute à cause de ça que je suis passé à côté de l’histoire et la sensibilité de la relation avec No.

J’ajouterai à tout ca que j’ai dès le départ compris la fin, hélas Delphine Vigan je trouve c’est trahi elle-même, ce qui est dommage car l’histoire était raconté par Lou et n’aurait pas du à mon sens trahir un fait futur.
Bref, un bon livre mais pas un coup cœur.

8/10

Publicités
Cet article a été publié dans Critique livre comtemporain. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour No et Moi, Delphine Vigan

  1. hylyirio dit :

    Ta chronique me fait vraiment envie !!
    Merci pour cet avis 😉
    Bon week end

  2. Ping : [☀] Xpresso #2 | Lire sous la Lune…

  3. Anne Sophie dit :

    j’avais adoré ce livre, ce fut un coup de coeur pour moi !

  4. Mélusine dit :

    Je suis complètement d’accord avec tes réserves, moi aussi je l’ai trouvé un peu « facile ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s