La vie commence à 20h10

Edition J’ai lu
7.90€

505 pages

1
Sophie peine à terminer sa thèse à Bordeaux. Elle croise Joyce Verneuil, productrice de télévision, à qui elle fait lire son premier roman, refusé par plusieurs éditeurs. Joyce lui promet de recommander son manuscrit à un grand éditeur parisien, mais à la condition que Sophie la suive dans la capitale et travaille avec elle. Marc, son compagnon, et sa mère ne sont pas d’accord, mais sont-ils obligés de le savoir ?

monavis
On suit dans ce livre Sophie, qui a un rêve publié sa thèse et en bonus publié son roman. Elle vit avec Marc prof à l’université et le neveu et nièce de Marc qu’il a adopté à la suite de la mort de leur parent. Alors que dans tous les domaines de sa vie elle commence à se voir échoué le « diable » en la personne de Joyce Verneuil lui propose un deal, elle travail pour la télé (une série sans intérêt selon Sophie La vie la vrai (verront la ressemblance avec une vrai série ceux qui veulent XD)) en échance elle fera publié son roman. Sophie décide de cacher cette nouvelle vie à son compagnon et se lance dans la télé. Avec elle on découvre les mécanismes de fabrication d’une série (très criant de réalité) mais aussi on suit Sophie qui va grandir, s’affirmer et découvrir la vie la vrai (justement XD) en dehors de son petit monde universitaire.

Ce livre a joué avec moi au départ j’ai beaucoup aimé, Sophie est très attachante et Annie n’en parlons même pas. Je me suis trouvé des ressemblance avec Sophie ce qui fait que tout de suite j’ai beaucoup aimé la suivre. Je la trouvait très humaine, et puis quand elle a commencé à travailler à la télé, j’ai trouvé ca un poil lourd, on s’éternisait sur des détails… c’était plus la plume de l’auteur qui me dérangeait à ce moment là. Mais très vite l’auteur a rebondit et l’action s’est accéléré notamment grâce à Julien le neveu de Marc et surtout Jospeh (que je vous laisse découvrir). Après le livre s’accelère bien, il retombe un peu à certain moment mais rien qui donne envie de lâcher ce livre. J’ai vraiment beaucoup aimé, l’histoire est touchante car Sophie poursuit un rêve, mais elle ne se pose pas toujours les bonnes questions, elle doute, on voit vraiment qu’elle grandit.

Le livre jette également un oeil très vrai sur la télévision et surtout les machines à fabriquer les séries, moi qui ne regarde pas trop ce genre de chose, ca a été une véritable découverte. Je regarde depuis ce livre mes séries différemment notamment sur la constructions des intrigues. On voit que l’auteur sais de quoi il parle et que tout ses propos sont vrais. Je trouve qu’il nous apprend à décoder la télé bon ca ne fait pas de nous des experts mais bon perso je me suis sentit moins bête après cette lecture !

Coup de coeur pour Annie, qui ajoute bien souvent une pointe d’humour au roman, elle est la petite dose d’espièglerie qui va très bien au roman.

Ma note 5/5 car malgré les longueur j’ai vraiment adoré ce livre ! Mais il n’est pas coup de coeur.

Une petite vidéo sur le livre :

Publicités
Cet article a été publié dans Critique livre comtemporain. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La vie commence à 20h10

  1. Anne Sophie dit :

    il a l’air super !!! je note

  2. missnemith dit :

    Il est en LV sur le club de lecture

  3. faelys dit :

    lu et apprécié, malgré les quelques longueurs repérées aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s