Fire after Dark tome 1 L’étreinte de la nuit .

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : MILADY (19 avril 2013)
  • Collection : Romantica
  • 15.11 €
Quatrième de couverture :
Diplômée en histoire de l’art, Elizabeth Villiers jongle entre son boulot de serveuse et les gardes d’enfants. Quand elle se rend compte que son compagnon la trompe, Beth est anéantie. Sa tante Celia, qui vit dans les beaux quartiers de Londres, lui propose alors de venir s’occuper de son chat pendant cinq semaines. La jeune femme tombe aussitôt sous le charme de son voisin d’en face, Dominic. Cet homme charismatique va l’entraîner là où l’amour et le sexe ne connaissent pas de bornes.
 
Mon (humble ) avis !
 
J’ai beaucoup hésité à me lancer dans cette lecture, après en avoir lu quelques un j’avais peur de retomber sur la même chose. Je ne vous le cacherai pas ce livre reprend beaucoup de code de fifty shade ce qui à mon avis plaira au fan, car on retrouve une ambiance plus ou moins similaire mais une plume beaucoup plus raffiné et des personnages tout aussi fascinant.

Mais cet opus nous apporte vraiment du changement, je trouve le style très différent de ce que j’ai pu lire ( 50 nuances, Beautiful Bastard). Le sexe ne donne pas l’impression d’être mis au premier plan, on voit vraiment évoluer Beth l’héroïne.

Mais je trouve que l’étreinte de la nuit fait rêver tout de même. Et je ne vais pas le cacher je l’ai carrément dévorer.

Il est vraiment bien écrit, les descriptions agréables et absolument pas bâclés avec à mon gout une vrai qualité d’écriture. Qui avait parfois manqué dans d’autre lu dans le même genre. C’est de la bonne littérature qui fait à mon humble avis honneur au genre. Les personnages sont vraiment bien développer et agréable à rencontrer.

L’auteur a très bien su manier son genre en ajoutant des scènes de sexes à bonne escient sans en mettre toute les deux pages (comme quoi on peut écrire un beau livre érotique sans pour autant ajouter des scènes de sexes tout les chapitres !)

 
J’ai également beaucoup aimé découvrir Londres pour une fois et non plus New York, Chicago etc etc … L’auteur sais tout de même se différencier de Grey, ce qui fait qu’on a envie d’en savoir plus.

Bref je conseil cette lecture pour les adeptes du genre voir même ceux qui avait trouvé fifty shades mal écrit ! J’ai beaucoup aimé ma lecture et je dois avouer que si je pouvais avoir la suite à l’instant je continuerai sans hésiter.

Publicités
Cet article a été publié dans Critique Romance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Fire after Dark tome 1 L’étreinte de la nuit .

  1. Tu m’intrigues, Nemichou, tu m’intrigues ! Je me laisserais bien tenter 😛

  2. Ping : 80 notes de jaunes | Nemith se livre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s