L’hotel des souvenir tome 1, un parfum de chevrefeuille

  • Broché: 352 pages
  • Editeur : J’AI LU – LIBRIO (6 juin 2012)
  • Prix : 14.16 €

Résumé :

Au cœur de Boonsboro, une petite ville paisible, une auberge plus que centenaire a connu la guerre, la prospérité et les crises. Le bâtiment est tombé en désuétude, jusqu’à ce que les frères Montgomery, aidés de leur infatigable mère, entreprennent de lui redonner son lustre d’antan. Beckett est l’architecte du projet, Owen, l’organisateur, et Ryder, le maître d’œuvre. Trois beaux jeunes hommes, très habiles de leurs mains et toujours célibataires… Peut-être plus pour longtemps, car Beckett a du mal à réfréner ses sentiments pour Clare, la jeune femme dont il rêve secrètement depuis l’adolescence. À la mort de son mari, celle-ci est revenue s’installer à Boonsboro pour reprendre la librairie et élever ses trois garçons. D’un côté à l’autre de la rue Principale, entre le chantier, le magasin et les enfants, Clare et Beckett tissent sans s’en rendre compte une histoire d’amour qui, s’ils ont le courage d’y croire, pourrait changer leur existence à jamais

 

Mon avis :

Je ne lis Nora Roberts que depuis peu, il s’agit de la seconde saga que je commence de cet auteur.
 
Ce que j’aime quand je lis les livres de Nora Roberts c’est que oui je connais la fin avant même d’avoir fini mais l’univers qu’elle créé est relaxant, sans prise de tête juste un bon moment que l’on passe en tête à tête avec son livre. Il s’agit ici d’une histoire d’amour, d’une belle histoire bien raconté.
 
Ici on suit dans chacun des tomes un couple, composé d’un frère Montgomery ici Beckett. Beckett c’est le gentils du lot, il est simple c’est l’homme que tout un chacun rêve d’avoir. Il est patient attentionné, amoureux, romantique franchement que demander de plus. L’originalité réside dans le personnage de Clare qui est veuve, je dois avouer au départ j’avais un peu peur de ne pas accrocher avec elle, peur de n’avoir aucun point commun. Mais finalement plus qu’une veuve je trouvé une femme avec un passé et j’ai trouvé son changement, son évolution au fil des pages magnifique et passionnante.
 
L’autre point positif est c’est un énorme point positif il s’agit de l’hotel, l’hotel que les Montgomery rénove, les descriptions du lieu son nombreuses mais elle ajoute beaucoup au livre. L’hôtel c’est le lieu où on se dit « j’y emmènerai bien mon amoureux », les descriptions, les meubles choisis nous permettent de visualiser, de rêver à ce magnifique endroit. Qui plus est ce lieu a une petite fantasy, Elisabeth, un fantôme sans chaine, sans méchanceté mais qui habite cette maison et se manifeste parfois. Ce fantôme selon la légende pousserai les amoureux dans les bras les uns des autres. J’ai eu peur de trouver cette idée nian nian voir répétitive avec ce que j’avais pu lire dans Magie Irlandaise mais pas du tout. L’auteur a su utiliser cette idée avec sobriété et parcimonie.
 
En bref, une belle lecture sans prise de tête pour passer quelques instants paisible au soleil pendant ses vacances.
Publicités
Cet article a été publié dans Critique Romance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’hotel des souvenir tome 1, un parfum de chevrefeuille

  1. Il me fait de l’oeil depuis un moment celui là ! Mais j’ai mis du temps avant de piger qu’il s’agissait d’une « suite » ! lol
    Je vais tâcher de commencer par le début et j’espère que ça me plaira ^^
    En tous cas, tu me renforces mon intérêt 😉

  2. Ping : L’hôtel des souvenirs tome 2, Comme par magie | Nemith se livre

  3. Ping : L’hôtel des souvenirs tome 3 | Nemith se livre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s