80 notes de jaunes

80 notes de jaunes, environ 15 €, dans le genre Erotique, paru chez Milady.
 
Résumé : Prisonnière d’une relation en demi-teinte, Summer, violoniste passionnée, trouve refuge dans la musique. Elle passe ses après-midi à interpréter Vivaldi dans le métro londonien. Quand son instrument est détruit, elle reçoit le message d’un admirateur secret. Dominik, séduisant professeur d’université, se propose de lui offrir un violon en échange d’un concert… très privé. Dominik et Summer se jettent alors à corps perdu dans une liaison sulfureuse aussi imprévisible qu’excitante. La jolie violoniste laisse libre cours à des pulsions interdites et s’abandonne enfin à la passion, mais elle va découvrir qu’il n’y a pas de plaisir sans souffrance… Grisante, charnelle et audacieuse : une histoire d’amour qui vous laisse le souffle court.
 
Mon avis : Ce livre est sortit dans la foulée du succès des 50 nuances de Grey, mais il est en effet bien loin de Grey qui à mon avis parait bien innocent à côté des héros de cette histoires.
 
Le livre démarre très bien, on y rencontre Summer jeune musicienne Néo-Zélandaise dans Londres. Rien que ça, ça m’a plu.
On a des héros qui ne sont pas Américain et une histoire qui se déroule dans une ville un peu plus… attirante (pour moi). Milady doit apprécier les romans différent car, elle a dans sa collection Fire After the Dark   que j’ai préféré mais passons. Summer ce n’est pas Anastasia, elle aime écouter nue de la musique classique, elle est originale et réfléchis sans arrêt. Son cerveau lutte en permanence entre ses désirs et ce que la société lui a appris à faire. Elle va rencontrer Dominik qui lui aussi ne ressemble pas à ce qu’on a pu faire dans le genre. Dominik ne sait pas vraiment ce qu’il veut même si il donne l’impression du contraire il est perdu. J’ai aimé ces deux personnages, ils donnent à la lecture un tournant différent de ce qui a pu être écrit.  Dans ce livre les héros ne sont seulement dit intelligent, non ils sont différents, sombre avec des parts de lumière et d’ombre mais surtout beaucoup de question sur eux mêmes.
 
Concernant la narration, l’auteur a choisit un style… bien à elle. La narration est en alternance, sur un chapitre on suit Summer à la premier personne (donc au je) puis au second chapitre on se retrouve avec un point de vue extérieur surtout pour Dominik mais également pour Summer… C’est déroutant, vraiment… Adapté je ne sais pas mais déroutant.  L’auteur voulait à mon avis en mettre trop et elle s’est perdu.
 
Mais l’énorme point négatif vient dans l’histoire, le début m’a plu, mais plus le livre avance et plus on s’enfonce dans le monde des dominateur et plus je trouve que cela devient glauque, on avait commencé avec beaucoup d’humour et l’évolution devient dérangeante. J’ai tenté de la finir le plus vite possible tant j’étais dérangée par l’histoire.
 
Je ne sais pas si l’auteur cherchait à nous faire réfléchir, mais donc mon cas c’est réussi. Ce livre n’est pas du tout du « momy porn » comme Grey ou tout est sucre et miel, non 80 notes de jaunes est remplis de notes grave et sombre avec un mélodie dérangeante qui vous prends au tripes.
 
Citation : On dit souvent que les hommes ont le cerveau à la place du sexe. Dans mon cas, c’était plus compliqué : mon sexe pensait clairement tout seul, mais mon cerveau était paradoxalement aussi exigeant.
 
3612014931-c136c71a9d3612014931-c136c71a9d3612014931-c136c71a9d
Publicités
Cet article a été publié dans Critique inclassable, Critique Romance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 80 notes de jaunes

  1. ammiehinahon dit :

    J’ai hésité à le prendre d’occas’ chez Easy Cash mais je pense attendre encore un peu avant de l’acheter et le lire

  2. céline dit :

    J’ai abandonné la lecture de cet ouvrage, trop glauque pour moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s