Les Héritiers de l’aube tome 1

Les Héritiers de l’aube, paru chez Scrineo fin octobre pour environ 17 € 
 
Pour vous donner envie : Arrachés à leurs époques respectives, de jeunes gens aux pouvoirs occultes latents cherchent à retrouver une mystérieuse Pierre d’Émeraude avant les Forces du mal. Alex, dix-huit ans, australien du XXIe siècle, descendant de Raspoutine ; Tom, douze ans, anglais du XIXe siècle, du sang de Nicolas Flamel ; Laure, vingt-deux ans, française du XVIIIe siècle, parente du comte de Saint-Germain ; Beatriz, quinze ans, espagnole du XVIIe siècle, de la lignée de Nostradamus. Ils sont les quatre premiers Héritiers contraints par un Merlin impitoyable de se lancer dans une course-poursuite à travers les âges. Passant d’une Porte druidique à une autre, ils vont apprendre à se connaître et à maîtriser leurs incroyables talents. Pourtant, que ce soit en pleine Guerre de Cent ans, à la cour de Louis XIV ou dans le San-Francisco des années 1900, le Mal prend bien des visages. Car le démon Hermès Trismegiste qui peut prendre n’importe quelle apparence suit à la trace les Héritiers et peut compter sur l’aide de créatures maléfiques cachées parmi les mortels. Dans cette quête et ce combat pour la survie du monde, il n’y aura pas de quartier. Les Héritiers le savent. Et ils l’acceptent
 
 
Mon mot sur le sujet (pour une fois j’ai papoté un long moment ! ) Merci à Babelio et aux éditions Scrinéo pour cette belle découverte.
 
Je viens de tourner le conclure à l’instant les héritiers de l’aube qui fut une belle aventure dont j’ai hâte de pouvoir lire la suite.
 
Pourtant tout avait mal commencé, j’avais une réelle aversion pour le premier chapitre. En rencontrant Alex un des héros je me suis dit que ce livre allait être un calvaire. Il y avait en effet dans les premières lignes LA phrase, qui à mon sens, est du vu du revu et du réchauffé… Effectivement, le héros s’était toujours senti à part … Bah oui … Alors je peux vous dire, je suis partie dans cette lecture énervée et pas convaincue.
 
Pourtant j’ai véritablement adoré cet ouvrage. Le résumé m’avait tapé dans l’oeil, depuis la découverte du livre de Saskia aux mêmes éditions ainsi les Hauts conteurs je me suis dit que ces éditions avaient tout pour me plaire. Alors quand Babelio a proposé cette masse-critique je me suis ruée sur ce titre en croisant les doigts pour l’obtenir.
Le résumé était fort tentant, Merlin… Comment vous dire j’ai un amour pour ce personnage et même si on n’approfondit par le personnage je trouve qu’il a vraiment une place, sa dualité sous-entendue est un très beau rappel à la mythologie à l’histoire. Mais le livre entier est un hymne à l’histoire, les héros s’y baladent et vont continuer à s’y balader dans les volumes qui suivront.
 
On est dans cet opus au moyen-âge ce qui donne au livre un réel côté fantasy qui m’a énormément plu. Épée, vocabulaire, combat, guerre, lieux l’auteur nous fait vraiment voyager. J’ai été impressionnée par le style, à la fois jeunesse convenant aux jeunes lecteurs, mais aussi d’une réelle qualité, car l’auteur nous propose un vocabulaire soutenu de l’époque ancienne et de la nôtre. J’ai même du aller une fois où deux chercher des termes dans le dictionnaire et j’en suis ravie. Car je sors de cette lecture avec des connaissances en histoires remontée à la surface et plus de vocabulaire.
 
Ce livre (et sans aucun doute la saga) malgré son univers fantastique se sert de notre belle et complexe histoire comme toile de fond, mais avec beaucoup de talent et surtout d’exactitude. J’ai été impressionnée par tant de clarté pour les évènements, mais aussi la facilité que l’on a à se glisser dans les siècles très bien décrits et très fidèles.
Les héros sont attachants malgré mon premier dégout pour Alex, ils sont encore une fois et comme ce livre, très vrai avec des réflexions de leur âge, de leur époque, l’auteur n’en fait pas des super héros du bien qui ne font que le bien et surtout ne touche pas au mal. Non, comme vous et moi ils ont des doutes, ils ne sont pas parfaits comme le reste du monde d’ailleurs. Ils sont intelligents, mais pas trop bref spéciaux, mais pas parfaits comme je les aime.
Ce livre met en avant que rien n’est blanc ou noir, qu’il y a toujours des nuances et ce sont ces nuances que les héritiers vont devoir discerner pour enfin tout comprendre.
 
Mon seul bémol (hormis le début) c’est la fin, en fait j’aurais aimé en savoir beaucoup plus je reste sur ma fin... Bref je veux le volume 2 !!!!
 
Ce livre je le conseil à ceux qui aiment la fantasy un peu médiéval. Ici il y a des combats, des intrigues, mais cela reste un livre jeunesse avec tout ce que cela implique.
 
En quelques mots, les héritiers de l’aube c’est un roman fantasy très bien ficelé avec des intrigues à tour de bras. Patrick Mc Spare nous attire dans son univers mystérieux à souhait empli de rebondissement, d’histoire et de magie que je vous conseille sans modération.
 
Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de fantasy un peu déçue par diverses lectures mais ce roman m’a donné envie de me replonger dans ce type de lecture !
 
(Vous n’aimez pas l’histoire et le moyen âge fuyez par contre…)
 
3612014931-c136c71a9d3612014931-c136c71a9d3612014931-c136c71a9d3612014931-c136c71a9d3612014931-c136c71a9d
Publicités
Cet article, publié dans Critique livre fantasy/fantastique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les Héritiers de l’aube tome 1

  1. Melliane dit :

    ça a l’air sympa dis donc, je ne connaissais pas du tout. Merci pour la découverte!

  2. awalie dit :

    Encore un titre à venir qui me fait très envie ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s